Beatrix de Montalier

Presenter Les Mills

Mon histoire

Beatrix de Montalier mon histoire
Beatrix de Montalier mon histoire
Presenter Les Mills

Depuis l'âge de 4 ans je rêvais d'être "danseuse étoile", alors je suis partie de chez mes parents à 9 ans car aux Sables d'Olonne ce n'était pas là que j'allais devenir une grande danseuse. Je suis entrée au Conservatoire de Nantes. En classe de 5ème j'ai intégré l'Ecole de Danse de l'Opéra de Paris. Je suis devenue un petit rat de l'Opéra, mon premier rêve devenait réalité. Malheureusement ce rêve n'a pas duré longtemps puisque l'année suivante j'ai été renvoyée comme les 2/3 de ma classe (8/12).


Je me suis donc présentée au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où j'ai fini ma scolarité classique (BAC L) et artistique (diplôme de fin d'étude mention bien). J'ai intégré le Junior Ballet, nous avons dansé a Hong Kong et Manille et dans toute la France. Puis mon contrat s'est terminé et j'ai pu constater que vivre de la danse n'était pas facile. J'ai dû retourner vivre chez mes parents car je n'avais ni logement ni travail. J'avais 22 ans.

Beatrix de Montalier mon histoire

J'ai rencontré le père de mon fils, je voulais absolument un enfant, et surtout je voulais donner un sens à ma vie. Après avoir enchaîné les auditions de tous genres : compagnies, comédies musicales, télé, shows publicitaires... à 24 ans j'ai eu Théo. Il me fallait quelque chose de stable maintenant que j'avais un enfant. Je voulais reprendre la danse même si je me sentais lasse, je ne savais faire que ça ! C'était toute ma vie !

J'avais pris énormément de poids, oui la danseuse anorexique traumatisée par son poids qui se pèse tous les jours, c'est bien la réalité. Pendant ma grossesse j'ai pris au moins 25kg, une vraie baleine ! Après l'accouchement je me suis inscrite dans la salle de sport la plus proche de chez moi. Je me rappellerai toujours le jour de l'inscription la commerciale qui me dit "toi qui est danseuse tu verras les cours de LIA et de Step tu vas adorer"

LOL ! j’ai pensé "mais cette fille ne se rend vraiment pas compte du niveau que j'ai, je suis sûre que ces cours de fitness sont pourris, je veux juste retrouver mon corps d'avant".

Elle avait raison ! Je suis devenue complètement accro et mon prof m’a proposé de me former pour que je le remplace durant ses congés. Défi relevé !

J'ai enseigné pendant 2 ans puis la salle m'a proposé de passer mon BEMF en contrat pro, et voilà comment je suis devenue prof de fitness, complètement par hasard.

Mais le hasard n'existe pas, je suis très heureuse aujourd'hui d'avoir trouvé ma voie, je me sens utile, j'ai donné un réel sens à ma vie, je me sens reconnu, les gens me remercient, je les vois évoluer, changer, je suis heureuse, ils sont heureux, tout ce que la danse ne me donnait pas je l'ai aujourd'hui dans le fitness.