Aller au contenu
Les Mills

Industrie du fitness : les 7 tendances 2024 !

START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT START LOVING SPORT

Si les membres sont peu à peu revenus dans les clubs après la crise covid, ils ont du fitness un usage différent. En mixant les abonnements dans différents établissements, en alternant du fitness en live et en digital, en plébiscitant les entraînements de musculation sur machine et en cours collectifs, en respirant au rythme de Tik Tok, les nouveaux consommateurs imposent à l’industrie du fitness certains revirements… Voici quelques conseils pour adapter votre offre aux nouveaux codes du fitness !

Industrie du fitness : les 7 tendances 2024

1 - Augmentation du panier moyen et diversification des offres

Si le temps (et un travail acharné) a permis de panser la plupart des plaies causées par la crise COVID, certaines cicatrices subsistent… Parmi elles, la réduction de la durée moyenne d’adhésion, une tendance évidemment variable selon les enseignes et les pays. En France par exemple, l’abonnement renouvelable toutes les 4 semaines se généralise chez des enseignes comme Fitness Park, Basic Fit, les Cercles de la Forme ou encore Neoness, rassurant une jeune génération qui rechigne à s’engager.

S’il est difficile de déterminer les causes de ce phénomène, on peut supposer qu’une partie de la réponse réside dans les changements de vie des membres de la génération Z, qui représentent une grande partie des nouveaux membres des clubs depuis la pandémie (leur entrée à l’université ou leur déménagement dans une autre ville pour se lancer dans la vie active…).

Pour attirer de nouveaux membres, les opérateurs font des offres particulièrement attractives. Anytime Fitness, la plus grosse franchise de fitness au monde avec 5000 clubs répartis sur 7 continents (deux clubs ouvriront bientôt en France, à Lyon et Nice) s’associe par exemple à Apple pour offrir des abonnements gratuits chez Apple Fitness+, quant à l’enseigne Pure Gym, elle lance des championnats de fitness pour les plus de 50 ans, ou encore Planet Fitness, qui offre ses abonnements à tous les lycéens des États-Unis et du Canada.

Pour augmenter leur recette, les clubs s’attachent à augmenter la valeur du panier moyen tout en assurant une expérience client exceptionnelle. Par exemple, Lifestyle & Health Club Magic arrive à générer des revenus supplémentaires significatifs (249 € par participant) en exploitant des expériences d’entraînement en groupe de haut niveau, Life Time, orienté sur le sport santé, propose la prescription d’injections amincissantes à ses membres, tandis que d’autres proposent des abonnements à option sur la base d’un abonnement sans engagement à prix modéré.

2 - Le règne des influenceurs

Sacrés premiers générateurs de tendances, les influenceurs sont en passe de prendre le contrôle du marché du fitness. TikTok s’est fermement imposé comme la plateforme de médias sociaux la plus en vogue chez les jeunes et a aujourd’hui un impact culturel considérable, en particulier dans le domaine de la remise en forme. #FitTok, la branche fitness de TikTok qui foisonne de conseils fitness et concepts d’entraînement des plus sérieux aux plus fantaisistes a attiré plus de 62 milliards de vues en décembre 2023. Bien qu’il héberge aussi des contenus parfois nuisibles, notamment sur les régimes et la perte de poids, #FitTok représente une communauté dynamique qui éduque et inspire la nouvelle génération de consommateurs de fitness.

À titre d’exemple, le « Cozy Cardio » qui s’est imposé sous l’influence de l’américaine Hope Zuckerbrow. Les influenceurs #FitTok ont également donné naissance à l’entraînement sur tapis roulant 12-3-30 et à d’innombrables autres techniques.

En 2024, il est impératif qu’un club soit abonné aux influenceurs les plus populaires sur TikTok pour mieux orienter sa stratégie notamment celle qui vise les jeunes générations.

Autre facteur à prendre en compte directement lié à l’usage des réseaux sociaux, la dépendance au téléphone devenu source d’information et d’inspiration pendant l’entraînement. Elle induit une certaine déconnexion aux coachs présents sur le plateau cardio muscu, les obligeant à redoubler d’effort pour aborder ce nouveau public dont l’engagement se trouve fortement réduit.

3 - Le boom de l’entraînement en force

Sacrée méthode d’entraînement préférée de la génération Z, la musculation a continué sa progression en 2023 et ne montre aucun signe de ralentissement.  Cette tendance massive vers l’entraînement en force est encore la conséquence de la culture des influenceurs et de l’effet boule de neige des médias sociaux. La musculation est en effet l’une des activités les plus faciles à filmer dans une salle de sport. Ce contenu vidéo extrêmement viral nourrit les membres de la génération Z avides de comparaison et de défis.

Partout dans le monde, les opérateurs de fitness ont déjà remplacé les équipements cardio par des postes de musculation, tandis qu’un grand nombre de nouveaux cours basés sur l’entraînement en force connaissent un engouement sans précédent.

« Le renforcement musculaire est devenu l’entraînement préféré des membres de la génération Z », déclare Erin Maw, créatrice et presenter des programmes Les Mills. « Et en lançant de nouveaux programmes, nous avons constaté que les membres aiment diversifier les entraînements en force.” Le rapport 2023 sur les habitudes de consommation de la génération Z (Gen Z-Cracking the Code) a en effet révélé que 64 % des pratiquants issus de cette génération ont besoin de variété pour rester motivé, d’où l’essor des programmes en série limitée qui viennent dynamiser le planning.

Les entraînements qui visent à sculpter et modeler le corps tels que le stretching, le yoga et le Pilates connaissent eux-aussi un regain d’intérêt en tant qu’entraînement complémentaire à la construction musculaire. Le rapport Gen Z-Cracking the Code a montré une forte appétence pour ce type d’exercices, 63 % des membres de la génération Z appréciant le Pilates Reformer, 57 % pratiquant le yoga et 55 % le Pilates sur tapis.

À noter que si les entraînements de Pilates plaisent particulièrement aux femmes, ils gagnent de plus en plus en popularité auprès des hommes, attirant le public de l’entraînement en force. Preuve de la tendance, TikTok a accumulé 4,1 milliards posts sur le Pilates 34,4 millions pour le yoga en 2023.

Toujours soucieux de répondre aux attentes de la nouvelle génération, LES MILLS a conçu une série d’expériences d’entraînement en édition limitée basées sur la force. STRENGHT DEVELOPMENT une série de 12 entraînements de 45 minutes qui travaille au développement de la masse musculaire, LES MILLS SHAPES une série de 6 entraînements qui mixent des exercices de Pilates, barre au sol et power yoga, LES MILLS FUNCTIONAL STRENGTH , 6 entraînements qui développent la force fonctionnelle à moyenne intensité et s’avèrent être un parfait complément des différents entraînements de force conçus par LES MILLS comme LES MILLS GRIT ou encore BODYPUMP.

4 - La tendance omnifitness

Les expériences de fitness en live sont plus que jamais de retour mais les options digitales en sont devenues le complément essentiel. Ayant grandi avec Amazon Prime et Uber Eats à portée de main, les jeunes membres attendent des solutions flexibles qui leur permettent de s’entraîner où, quand et comme ils le souhaitent, autrement dit dans et en dehors du club. 72 % des pratiquants réguliers issus de la génération Z ont ainsi une approche hybride de l’entraînement, autrement appelée omnifitness, qui convient aux modes de vie modernes alternant travail à distance et déplacements fréquents, mais il génère également une plus grande motivation. Les personnes qui s’entraînent à la fois en salle de sport et en dehors parviennent à faire 67 % d’exercices en plus que les personnes qui ne s’entraînent qu’en salle (5,5 séances d’entraînement par semaine en moyenne contre 3,3).

« Les opérateurs ont vu leurs membres revenir dans les clubs, avides comme jamais de connexion sociale mais il ne faut pas négliger pour autant les solutions de fitness numérique. Nous savons que les consommateurs font de plus en plus d’exercices en ligne à la maison, c’est dommage de laisser à vos concurrents le soin de fournir ce service alors que votre club pourrait le faire…” commente le Dr Paul Bedford, expert mondial de la fidélisation des membres en club de fitness.

5 - Le grand retour de la danse

 L’explosion de TikTok a également insufflé une nouvelle vie à la danse, la catégorie #DanceFitness se rapprochant du milliard de vues sur FitTok. Les entraînements de danse représentent donc une voie prometteuse pour attirer ces millions de nouveaux fans dans le studio de cours.

Les fans de danse se caractérisent par leur forte présence sur les réseaux sociaux et leur capacité à exprimer leurs émotions. C’est également un public qui aime venir accompagné de ses amis. Les offres de danse fitness en club de fitness devraient donc se multiplier en 2024.

6 - Le nouveau format des boutiques gym

Après une décennie de croissance vertigineuse, la pandémie s’est avérée particulièrement difficile pour les exploitants de boutiques. En raison de leur dépendance à la population active et de leur emplacement privilégié en centre-ville, les boutiques ont été parmi les segments les plus durement touchés notamment par l’ancrage du télétravail dans les nouvelles habitudes des entreprises.

Mais malgré ces revers, l’appétit des consommateurs pour les boutiques est toujours présent, ce qui a donné lieu à la création de nouvelles enseignes comme Styles Studio Fitness aux États-Unis et Coach Gyms au Royaume-Uni qui fusionnent le meilleur des formats de club, et à la création de nouveaux partenariats. De nombreuses boutiques ont en effet proposé des versions franchisées de leur concept tandis que LES MILLS travaille sur des collaborations avec plusieurs grands opérateurs s’appuyant sur les enseignements tirés des boutiques de ses clubs néo-zélandais.

Objectifs des exploitants : créer des espaces “boutiques” au sein même de leur établissement tout en faisant profiter leurs clients des services inhérents aux grands clubs comme le parking, la piscine… Autant d’arguments convaincants pour éviter à leurs membres d’aller chercher ailleurs des séances d’entraînement type « boutique ».

7 - La gamification du fitness

La gamification consiste à intégrer du jeu dans la pratique d’un sport pour mieux faire accepter l’effort aux pratiquants qui, pris au jeu du score, veulent battre leurs propres résultats ou ceux de leurs coéquipiers.

Ce n’est pas nouveau. Déjà en 2022, le rapport Welltodo 2022 sur les tendances du bien-être des consommateurs avait mis en évidence la nécessité pour les marques de fitness d’adopter les “exertainment” (exercices divertissants) comme moyen de rester pertinentes face aux attentes de la Génération Z. 

L’intégration de la notion de jeu a évolué et les trackers de fitness ne sont aujourdh’ui que l’une des nombreuses applications et programmes de fitness gaming disponibles. Les entreprises leaders dans ce domaine proposent par exemple des équipements d’exercice cardio qui intègrent une expérience d’entraînement interactive comme le FREEMOTION Coach Bike. Ce type d’équipement offre par ailleurs la possibilité de s’entraîner dans le confort de son domicile.

Le fitness gaming utilise également les codes du jeu vidéo tels que les classements, les médailles, les points et les récompenses afin d’encourager et d’engager les utilisateurs à l’instar de la solution MyZONE.

La technologie est en train de faire un nouveau bond en avant. Avec des géants comme META et Apple qui investissent le marché de la Virtual Reality, la gamification du fitness est clairement en passe de se généraliser. L’émergence du fitness en Réalité “Mixte” (MR) qui fusionne l’environnement réel de l’utilisateur avec l’espace d’entraînement virtuel décuple encore l’expérience d’entraînement.

LES MILLS a créé le buzz en lançant son application BODYCOMBAT VR qui plonge l’entraînement d’arts martiaux le plus populaire au monde dans le metaverse.  Son lancement sur le casque META Quest 3 à la fin de l’année 2023 a donné le ton pour l’année à venir. Mark Zuckerberg, fondateur de META, a en effet présenté l’application BODYCOMBAT XR comme un exemple d’innovation technologique, en passe de faire entrer le fitness dans une toute nouvelle dimension.

La gamification est devenu un levier énorme qui permet aux clubs de se démarquer et grâce aux progrès constants des technologies, le fitness gaming devrait offrir des expériences encore plus réalistes et immersives qui permettront d’optimiser l’expérience des cours en live.

Précédent
Suivant

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !