COMMENT RESTER MOTIVé ET MAÎTRISER SA CONDITION PHYSIQUE

D’après certaines recherches, votre engagement et votre motivation à vous entraîner reposent sur votre satisfaction. Empêchez l’activité physique de devenir votre ennemie en sachant précisément ce qui vous convient (et ce qui ne vous convient pas).

Article Smart Start

La satisfaction que vous ressentez quand vous faites quelque chose est ce qui vous incite à continuer. C’est aussi le cas pour le sport. Sachant que 50% des gens qui commencent un nouveau programme d’entraînement abandonnent dans les six premiers mois, il est impératif que vous en connaissiez les pièges avant de vous lancer. Une étude récente de l’Université de Penn State a exploré les différents éléments pouvant avoir un impact sur votre satisfaction à faire du sport. L’intensité, la connexion sociale et le niveau de compétence perçu sont ressortis comme les facteurs les plus importants.

1. Intensité

Commencer avec des charges lourdes est la première des erreurs à ne pas commettre. Si vous débutez et que vous commencez directement par des entraînements de haute intensité, votre relation à l’activité physique pourrait en souffrir sur le long terme. S’entraîner au-delà de ses capacités peut avoir pour conséquences un réel inconfort, qui vous fera ensuite associer le sport au stress, à l’anxiété ou à la douleur, plutôt que de tenir compte de toutes les merveilleuses choses qu’il peut faire pour vous.

Pendant que offrez à votre « vous à court terme » l’entraînement de sa vie, vous risquez aussi de causer des dommages irréparables à sa manière d’entrevoir et d’apprécier le sport, ce qui affectera directement sa motivation à s’entraîner. Ce n’est pas une raison pour vous la couler douce, mais ne vous laissez pas tomber dans le vide. Sachez ce que vous êtes capable de faire, et augmentez votre niveau de condition physique au fil du temps. Pour plus d’informations sur la manière de gérer personnellement l’intensité de vos activités physiques, cliquez ici pour découvrir SMART START.

2. Connexion

La connexion est propre à chacun. Pour certain, elle consiste simplement à se balader dans le club et à reconnaître que tout le monde est dans le même bateau plein de sueur. Pour d’autres, il s’agit d’une connexion plus personnelle. Si vous êtes dans ce cas, présentez-vous à un instructeur de cours collectifs. Eux aussi apprécient une connexion plus personnelle en matière d’entraînement. C’est pour cette raison qu’ils font ce métier ! L’autre solution possible consiste à amener un ami avec vous pour vous aider à associer le sport à quelque chose de positif.

3. Aptitudes

La peur de mal faire n’est pas quelque chose de rare. Ce manque de confiance, si vous le laissez entrer avec vous dans votre club, peut porter préjudice à votre motivation et à votre amour du sport. Si votre manque de confiance en vous est une des raisons qui vous ont empêché d’apprécier le sport jusqu’ici, essayez un cours collectif pendant lequel un instructeur vous guidera clairement. Avoir quelqu’un qui vous coache vous aide à savoir ce que vous faites. L’autre conseil que nous pouvons vous donner concernant vos aptitudes ou capacités physiques consiste à être conscient du niveau d’intensité auquel vous pouvez réaliser certains exercices. Si votre instructeur vous demande de faire des pompes et que vous êtes capable de les faire sur les genoux mais pas sur les pointes de pieds, alors faites-les sur les genoux. Vous développerez votre force, et finirez par passer sur les orteils tôt ou tard. Si vous essayez de les faire sur la pointe des pieds trop tôt, vous risquez de ne pas réessayer du tout par la suite.

Commencez votre expérience fitness avec intelligence – connaissez vos limites physiques, sachez ce qui vous satisfait et assurez-vous de ne pas laisser le sport devenir votre ennemi juré.